Masque cara grande

Musée d'Arts Africains, Océaniens, Amérindiens - (MAAOA)

Ce type de masque communément appelé cara grande "grand visage", est réalisé par les Tapirapé vivant au Brésil, dans l’Etat de Mato Grosso.

Il intervient lors du cycle rituel qui a lieu au mois de juin, au cours duquel les danseurs miment des combats contre les Kapayo ou les Karaja, peuples voisins. Armés d’arcs cérémoniels, ils simulent un envahissement du village. Ce simulacre de combat se termine par la victoire des Tapirapé. L’âme du guerrier ennemi mort devient un «esprit» et possède les propriétés garantissant le succès à la chasse.

La forme du masque cara grande ressemble à des images d’esprits gravés parfois sur les arbres.

Il est réalisé avec un panneau de bois en forme de demi-lune sur lequel sont collées des plumes de aras. À l’origine, seules les plumes rouges auraient été utilisées pour confectionner ces masques : il semblerait que, pour des raisons religieuses, les Tapirapé préfèrent aujourd’hui les plumes bleues. Des plaques de nacre forment les yeux, une petite ouverture forme la bouche.

TAPIRAPE, BRESIL

Bois, plumes, nacre, coton…

H. : 100 cm

Pièce collectée in situ en 1990

Inv. :1991-2-28

© Hugo Maertens, Bruges