En application des mesures gouvernementales de lutte contre l'épidémie de Covid-19, les Musées de Marseille sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Entre le 29 mai et le 29 octobre, vous avez été près de 150 000 à parcourir nos établissements. Nous espérons pouvoir vous accueillir très prochainement. En attendant, retrouvez les collections et des contenus en ligne !

La Voix intérieure

Musée des Beaux-Arts - (MBA)

Auguste RODIN Paris, 1840 – Meudon, 1917 (Plâtre) - Don de l’artiste en 1898

La Voix intérieure trouve son origine dans une petite figure d’Ève présente au tympan de La Porte de l’Enfer. Rodin la réutilise en l’agrandissant dans son Monument à Victor Hugo. Elle devient alors la Voix intérieure, titre d’un des ouvrages du poète et représente l’une des muses inspiratrices de l’écrivain. Pour pouvoir l’insérer dans ce monument, Rodin la priva de ses bras et d’une partie de ses jambes. Il décide plus tard de lui redonner une vie propre, et l’expose comme une figure isolée à Dresde et à Stockholm en 1897. Rodin qui avait dans sa jeunesse travaillé quelques jours comme ouvrier sculpteur sur le chantier du Palais Longchamp en construction, accepte en 1898 de faire don de cette épreuve au musée.

© Musées de Marseille