En application des mesures gouvernementales de lutte contre l'épidémie de Covid-19, les Musées de la Ville de Marseille sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Entre le 29 mai et le 29 octobre, vous avez été près de 150 000 à parcourir nos établissements. Nous espérons pouvoir vous accueillir très prochainement. En attendant, retrouvez les collections et des contenus en ligne !

Boisseau

Musée d'archéologie méditerranéenne - (MAM)

Fouilles d’une nécropole archaïque de Suie, IVe millénaire, Argile beige, H. 16,5cm ; diam. 10,4cm, inv. 5337

Ce vase est un boisseau en terre cuite monté à la main, aux parois fines, au col légèrement évasé. Il est recouvert d’un engobe blanc et d’un décor stylisé géométrique brun et porte des traces de modelage avec irrégularités de la forme générale et de la lèvre.

Sa hauteur est divisée en trois registres décoratifs : décoration de traits parallèles autour de l’embouchure ; sur une bande centrale plus large alternent une forme en demi-cercle décoré de lignes et un décor superposé de “noeuds papillon” séparés par des lignes parallèles ; le pied est contourné par un simple trait plein. LA décoration est inspirée de boisseaux plus anciens qui étaient ornés d’un décor plus naturaliste. La frise du col représentait alors des oiseaux d’eau, de type échassier, qui sont ici stylisés, Les demi-cercles étaient, à l’origine, associés au bouquetin et à la chèvre.

Sur ce boisseau, la représentation des animaux est réduite à une simple forme géométrique. L’ensemble des représentations symboliques qu’emportait le défunt dans l’au-delà pouvait ainsi être une synthèse de l’environnement des premières communautés agricoles de l’Orient ancien. Le boisseau est une unité de mesure pour les matières sèches pouvant contenir environ un décalitre.

© Musée d’Archéologie Méditerranéenne / David Giancatarina