Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, les Musées de Marseille restent fermés. Nous vous tiendrons informés dès que possible de la reprise de la programmation culturelle. Les Musées de la Ville de Marseille vous remercient de votre compréhension et vous donnent rendez-vous sur les réseaux sociaux et sur la chaîne YouTube !
Retour aux actualités
Musée d'histoire

Des exosquelettes d'un bateau grec et d'un bateau romain à découvrir au Port antique

Le 11 mars 2020
  • Actualités
  • Des exosquelettes d'un bateau grec et d'un bateau romain à découvrir au Port antique

Des pièces exceptionnelles ont accosté au Port antique du Musée d’Histoire de Marseille : des exosquelettes de deux bateaux grecs et d'un bateau romain, remontant ainsi le temps jusqu’au 6eme siècle avant J.- C…

Sommaire

    Des exosquelettes d'un bateau grec et d'un bateau romain à découvrir au Port antique

    Pour la réouverture du site du Port antique du Musée d'Histoire en septembre 2019, il fut décidé de présenter le Gyptis dans la Corne du Port. Mais cette apparition éphémère constituait la préfiguration d’un autre projet, plus durable, visant à affirmer la dimension portuaire du site archéologique.

    En effet, pour faciliter la compréhension de cet espace antique de navigation (« la corne du port » constituait à l’origine la fin de la calanque du Lacydon par laquelle le développement de Marseille s'est fait), le choix s’est porté sur l’installation de trois exosquelettes de bateaux antiques reproduits à taille réelle.
    Ces structures métalliques, dont les plans ont été élaborés et adaptés à cet usage singulier par le bureau d’architecture navale du CNRS - Centre Camille Julian d’Aix-en-Provence, sont implantées sur les secteurs fouillés par les archéologues dans les années 1970.
    Pour achever le projet, une mise en scène évoquant l'onde à la surface de l'eau du port est proposée au moyen de roches cristallines disposées sous les bateaux.

    Les collections du musée d’Histoire de Marseille sont porteuses d’un riche discours sur notre patrimoine maritime au travers de collections d’épaves antiques, d’objets du commerce et images anciennes de navires et de paysages portuaires que la municipalité tient à valoriser pour partager sa valeur exceptionnelle.

    Le musée conserve notamment, les vestiges de six des sept épaves antiques retrouvées en fouilles terrestres à Marseille (la 7e étant visible dans le musée des Docks romains) ce qui en fait l'un des musées les plus riches en Europe de ce point de vue et des plus intéressants grâce à la nature de ces vestiges.