Retour aux expositions
Muséum d'histoire naturelle

Trafics ! Regard sur le commerce illicite des espèces sauvages

Du au
  • Lieu
    Muséum d'histoire naturelle de Marseille - (MHNM)
    Contact

    Accueil :
    04 91 14 59 50
    Secrétariat-inscriptions-renseignements:
    04 91 14 59 55

    Mail :
    museum@marseille.fr

  • Horaires
    Fermé ouvert de 9h à 18h (sauf les lundis)
    Ouvertures exceptionnelles :
    Lundi de Pâques
    Jeudi de l'Ascension
    Lundi de Pentecôte

    ►Afin d'être certain de pouvoir bénéficier de la visite complète de toutes nos salles d'exposition, nous vous invitons à contacter le Musée avant votre visite.

    Fermetures exceptionnelles:
    Le 1er janvier
    Le 1er mai
    Les 1er et 11 novembre
    Le 25 décembre

    Fermeture de la billetterie 30 minutes avant la fermeture du muséum.

    En cas d’épisodes de vents violents, le parc Longchamp peut être amené à fermer, empêchant l’accès au muséum. Nous vous invitons à contacter l’accueil du musée par téléphone avant de vous déplacer afin de vérifier son ouverture effective.
  • Public
    Tout public
  • Tarifs

    Exposition gratuite

  • Les expositions
  • Trafics ! Regard sur le commerce illicite des espèces sauvages

La nouvelle exposition temporaire du Muséum poursuit les thématiques abordées au Congrès mondial de la Nature -IUCN 2021. Elle porte sur le commerce illicite d'espèces sauvages et de leurs produits dérivés, qui menace la survie d’animaux et de végétaux dans le monde.

L'exposition met en lumière de nombreuses espèces, de l'emblématique rhinocéros au discret hippocampe. Réalisée en collaboration avec la Douane française, elle interroge l'impact de ce trafic sur la biodiversité. Estimé entre 8 et 20 milliards d'euros chaque année, il se situe au 4e rang mondial de rentabilité après les trafics d'arme, d'êtres humains et de drogue.
S'appuyant sur des spécimens issus du Muséum, mais aussi de prêts des muséums de Toulon-Var et d'Aix-en-Provence, l’exposition invite à mieux comprendre les différentes réglementations qui visent à protéger des espèces sauvages menacées d'extinction par le contrôle du commerce. La Convention de Washington (C.I.T.E.S.), reprise par le Règlement communautaire de l'Union-Européenne et par le Code de l'environnement, protège plus de 5 950 espèces animales et 32 800 espèces végétales dans 183 pays signataires. Des mesures nationales, territoriales ou locales sont également prises pour assurer une protection au plus près des menaces pesant sur la faune et la flore.

Dans une scénographie évoquant le transit maritime, des scénettes se succèdent, présentant la réglementation, les différents motifs de trafic. Les espèces impactées sont présentées dans les vitrines historiques par groupes biologiques. Enfin, de grandes illustrations des milieux protégés terminent le parcours de visite. Véritable complément au nouveau parcours permanent du Muséum, "Terre d’évolution", mêlant la biodiversité passée et actuelle, l'exposition "Trafics !" interroge l’influence de notre espèce sur le vivant. Prélever, détenir, acheter, vendre ou transporter des espèces protégées est soumis à de multiples réglementations visant à prévenir leur disparition.
 

Ressources pédagogiques
PDF

Flyer de présentation de l'exposition "Trafics"

Muséum d'histoire naturelle de Marseille - (MHNM)

10.01.22

Voir tout l'agenda