Suite à l'épidémie de Covid-19, cet établissement est actuellement fermé.

Tapisserie : David et Bethsabée 

Musée Grobet-Labadié - (MGL)

Manufactures de Bruxelles, première moitié du XVIe siècle

Laine, 223,5 x 228 cm

Selon une interprétation commune, cette tapisserie évoque le couple formé par le roi David et Bethsabée mais certains historiens préfèrent voir la confrontation entre Salomon et la reine de Saba.

Selon la légende, David s’éprend de Bethsabée, alors que tous deux sont déjà mariés. Lorsque celle-ci attend un enfant de lui, il envoie son époux au combat qui y trouve la mort. David répudie alors son épouse et fait de Bethsabée sa nouvelle femme…

En Europe, au XVIe siècle, les royaumes rivalisent pour posséder les plus belles tapisseries, à l’instar des « chambres de tapisserie » créées par les ducs de Bourgogne. Cet intérêt permanent des cours pour les tapisseries va favoriser l’essor de cet art. Si depuis le XIIe siècle, les tapissiers d’Arras et de Tournai sont spécialisés dans les tentures historiées, ce sont les ateliers bruxellois, actifs du XVe à la fin du XVIIIe siècle, qui profitent du rayonnement du royaume de Charles Quint.

© Musées de Marseille - Photo David Giancatarina