Retour aux ressources
réserves du museum
Centres de ressources

Centre d'étude et de conservation du Muséum

Le 30 juillet 2020

Exposer des collections n'est pas la seule mission des Musées de France.

La face cachée du Muséum
Le Centre d’études et de conservation situé dans le 14ème arrondissement de Marseille abrite l'essentiel des collections. Sur 2000 m², 7 niveaux et 34 salles, le personnel de conservation assure la gestion de cet important patrimoine, le conserve, l'inventorie, l'enrichit, le restaure et l'étudie. Des espaces de travail pour les professionnels, des salles de documentation, complètent des espaces dédiés pour tous les types de collections.

Surveiller pour conserver
Pour conserver durablement des collections, il faut contrôler humidité, température, lumière, insectes, moisissures, polluants atmosphériques et des facteurs de dégradation multiples, comme les gestes malheureux des personnels ou des visiteurs.

C'est quoi un « spécimen » ?
Pour un muséum, c'est un objet naturaliste qui fait partie des collections. Cela peut être un animal naturalisé, un herbier, un insecte, un crustacé, un morceau d'organisme, un fossile, un minéral, une graine, un os, un crâne ou un squelette complet, une météorite, un fragment de poterie, un silex, un poste de radio, une peau d'oiseau… La liste est longue !

Un patrimoine plein de surprise
La redécouverte d'un lézard géant inconnu dans les réserves du Muséum de Marseille en 1986 interroge sur l’importance de la conservation des espèces naturalisées dans les collections des musées, notamment pour les espèces rares, menacées ou disparues. Les inventaires et les recherches documentaires sur les collections révèlent année après année des curiosités et des trésors cachés.


Les collections en quelques chiffres :
- Botanique : 60 000 parts
- Paléontologie : 81 000 échantillons
- Minéralogie : 8 000 échantillons
- Zoologie : 506 000 spécimens
- Sciences humaines : 4 650 échantillons
- Bibliothèque : 60 000 ouvrages